Séminaires Redemptoris Mater

Icone_Séminaires_Redemtoris_Mater

Séminaires missionnaires internationaux
 pour la nouvelle évangélisation
________________

LES SÉMINAIRES REDEMPTORIS MATER DANS LE MONDE

LE REDEMPTORIS MATER de ROME

  • 1988ROME – 1er Séminaire Redemptoris Mater Décret

LES REDEMPTORIS MATER du CANADA

HISTORIQUE 

« Là où les conditions de l’apostolat le réclameront […] il pourra être utile de créer des séminaires internationaux […] pour le bien commun de toute l’Église »

Concile Vatican II – Décret Presbyterorum ordinis
sur le ministère et la vie des prêtres, no 10

« Cette idée du Concile a trouvé une mise en oeuvre dans les séminaire Redemptoris Mater où l’on prépare les presbytres pour la Nouvelle Évangélisation, selon le programme du Chemin néocatéchuménal. On peut également dire qu’il s’agit de la mise en oeuvre d’une nouvelle forme de ministère: le missionnaire diocésain. »

Commission interdicastérielle pour une meilleure répartition
des prêtres dans le monde, Osservatore romano, 15 mars 1991

STATUT DU CHEMIN

Art. 18 Initiation et formation à la vocation sacerdotale

§ 1. Le Chemin Néocatéchuménal, comme tout véritable itinéraire de catéchèse, est aussi un moyen pour « susciter des vocations sacerdotales et de particulière consécration à Dieu dans les diverses formes de vie religieuse et apostolique et en vue d’allumer dans le secret des cœurs des vocations spécifiquement missionnaires ».

§ 2. Le Chemin Néocatéchuménal est aussi un instrument qui est offert au service des Évêques pour la formation chrétienne des candidats au presbytérat.

§ 3. Les séminaires diocésains et missionnaires « Redemptoris Mater » sont érigés par les Évêques diocésains, en accord avec l’Équipe Responsable internationale du Chemin.

Ils sont régis selon les normes en vigueur pour la formation et l’incardination des clercs diocésains et selon des statuts propres, en conformité avec la Ratio fundamentalis institutionis sacerdotalis. Dans ces séminaires les candidats au sacerdoce trouvent dans la participation au Chemin Néocatéchuménal un élément spécifique et fondamental du processus de formation et, en même temps, ils sont préparés au « choix authentique du prêtre au service de tout le Peuple de Dieu, dans la communion fraternelle du presbytérium. »

§ 4. Il revient à l’Évêque diocésain de nommer, sur présentation de l’Équipe Responsable internationale du Chemin, le Recteur et les autres supérieurs et éducateurs des Séminaires diocésains et missionnaires « Redemptoris Mater ». Le Recteur, au nom de l’Évêque et en lien étroit avec lui, supervise les études des séminaristes et leur itinéraire de formation, et il évalue l’aptitude des candidats au sacerdoce.